MFR : établissement privé, association de parents

mfrLes Maisons familiales rurales (MFR) d'aujourd'hui sont l’aboutissement d’une expérience originale conduite dans un village du Lot-et-Garonne dans le Sud-Ouest de la France en 1935. Cette année-là, quelques agriculteurs syndicalistes inventent une formation adaptée pour compenser un système scolaire classique qui ne répond pas aux besoins de leurs enfants et de leur métier. L’initiative est un succès et engendre rapidement de nombreuses demandes.

Les Maisons Familiales Rurales sont des associations, au regard de la loi du 1er juillet 1901, et des associations familiales, au regard du Code de la Famille. Elles sont très attachées à cette reconnaissance qui leur permet d'affirmer leur originalité et leur raison d'être. La forme associative et la vie associative qui les animent leur donnent, en effet, une place singulière dans le paysage éducatif français. Elles siègent dans les instances associatives et familiales représentatives et sont membres actifs des UDAF et de l'UNAF

A la MFR de Villeneuve de Berg, l'apprentissage de la vie sociale est essentiel. Elle oriente en conséquence le travail éducatif des jeunes en leur fournissant des repères, en sollicitant la responsabilité, en éveillant la curiosité, en développant l’autonomie. L’internat est un espace privilégié d’ouverture socioculturelle, de compréhension et de respect de l’autre, de prise de recul, d’initiation à la vie en collectivité et en groupe.

La MFR est en accessibilité PMR sur l'ensemble de l'établissement et répond pleinement aux besoins d'autres types de handicap. Elle est en mesure d'accompagner et de suivre des jeunes et difficultés dès l'inscription jusqu'à l'insertion professionnelle. Quel que soit son profil, le jeune est intégré dans un dispositif l'amenant à la réussite.